lundi 3 janvier 2011

Passage


Cellules associées pour un trajet bref.
Sac d'humeurs et de viscères entassées pour un temps sous sa peau.
Conscience, éveil d'un instant.
Minuscule étoile éphémère dans l'infini du temps.
Lumignon balayant de sa vacillante lueur un coin d'Univers, et le faisant exister, pour elle seule.

De l'inconscience à l'inconscience.
Des atomes aux atomes.
Du cosmos au cosmos.
De la nuit à la nuit.


Aucun commentaire: