lundi 6 juin 2011

Geronimo !

Geronimo est le nom d'un célèbre chef apache qui mena la vie dure aux Mexicains et aux Américains au cours des guerres indiennes du milieu du  XIXe siècle.

L'épopée de Geronimo a inspiré un grand nombre de films mais n'a pas toujours été traitée par les Yankees avec tout le respect qu'elle méritait. Je ne sais plus dans quel film, par exemple, Jerry Lewis hurlait un "Geronimo !" parfaitement incongru, mais hilarant.

L'idée de donner à Ben Laden le nom de code de Geronimo a suscité, dès qu'il a été divulgué, l'indignation bien compréhensible des communautés indiennes des Etats-Unis.

Il aurait pourtant été facile d'éviter cette boulette.

Par exemple, au lieu de ce malencontreux « Geronimo », on aurait pu aisément trouver un pseudo du côté de Tex Avery , dont les films doivent bien faire partie du bagage culturel du G.I. moyen. Rebaptiser (si je puis dire) Ben Laden en « Gros Minet » aurait évité de froisser d’éventuelles susceptibilités, et aurait rendu la traque plus amusante : on imagine Obama dans le salon ovale (ovale ou hexagonal, je ne sais plus) recevant le message libérateur : " je tiens la queue de Gros Minet !"

Du reste, ce sobriquet pourrait ne pas être réservé à Ben Laden. Si l’on en pince pour la théorie du complot, dans l'affaire Déesse Khâ,  on peut très bien imaginer certaine femme de chambre envoyant au moment fatidique à ses commanditaires (une société ultra secrète dont solennellement ma mère m’a défendu de dire le nom) le message accusateur : " Je tiens la queue de Gros Minet !"

Déesse Khâ ! C’est le nom de la divinité qu’adorent les membres de la société secrète dont ma maman m'a pourtant défendu... Chaque année, au mois de juin, ses derniers adorateurs (ceux qui ne se sont pas encore convertis au brie ou au hollande) se sacrifient en se jetant sous les roues d’une Porsche.

Aucun commentaire: