lundi 20 juin 2011

" L'Usage du monde ", de Nicolas Bouvier : l'Afghanistan de Papa

C'est à l'été 1953 qu'à bord d'une vieille Fiat Topolino retapée, Nicolas Bouvier et son ami Thierry Vernet  partirent pour une virée qui devait les conduire d'Istanbul en Inde, en passant par le plateau anatolien, l'Iran, l'Afghanistan et le Pakistan. L'Usage du monde, la relation qu'en tira Nicolas Bouvier, illustrée des dessins de Thierry Vernet, est un des plus beaux récits de voyage qu'on puisse lire. Justesse fine de l'observation, poésie des notations, par un voyageur qui réunissait toutes les qualités qui furent celles d'un Montaigne en voyage. Le récit s'arrête à la frontière de l'Afghanistan et du Pakistan. La curiosité du lecteur est évidemment mobilisée par le regard de Nicolas Bouvier sur un Afghanistan encore très peu connu de l'Occident. Sa traversée nous fait découvrir un Afghanistan paisible et bucolique, une population accueillante et bon enfant, à des années-lumière de ce que les interventions des grandes puissances, U.R.S.S., Etats-Unis, Pakistan, en ont fait. Honte sur elles !

Nicolas Bouvier,   Oeuvres    (Quarto /Gallimard)

Sur la route d'Ankara

Aucun commentaire: