samedi 24 décembre 2011

Où sont passés les loubards d'antan ?

Planté devant un étalage du spermarché (pas fait exprès, celle-là, je la ressortirai), j'entends débouler un groupe de djeunhn's (dans les 18/20).  Braillements. Insultes. "Je t'mmerde. Et j'nique ta mère ! Culé ! -- Oh oh t't'arrêtes-là ! t't'arrêtes de m'parler comm'ça, gros con !  -- J'nique ta mère, j'te dis !".

Le reste se perd dans la travée voisine, en borborygmes mixés avec l'inusable Papa Rossi  / Tino nono Noël.

C'est pas possible. Même dans le 93, on n'entend plus ça. Il  est vrai que les modes changent plus lentement en province.

Où est passée la classe des loubards d'antan ?

La paix soit avec vous. Et avec vos esprits animaux.

Aucun commentaire: