dimanche 19 février 2012

Ah ! y fallait pas, y fallait pas....

Très édifiant éditorial dans le Monde de ce jour. Il y est question de l'état actuel de la Libye, un an après le début du soulèvement : exactions de toutes sortes, morcellement du pouvoir, destruction avancée de l'entité nationale libyenne, évaporation de stocks d'armes .. L'auteur constate :

" Face à cette situation, la France et les pays alliés, dont le soutien militaire a permis la chute du dictateur, observent majoritairement un silence gêné. Comme les Américains en Irak, ils n'ont pas anticipé la phase de l'après-guerre. "

Voilà, en effet, le résultat de l'emportement inconsidéré de notre mini-Bush, piloté par notre mite philosophique à la chemise blanche : on capote en plein désert, pire que dans le Dakar.

A quoi ça sert que les diplomates et les stratèges se décarcassent, si Mini-Bush ne répond plus aux commandes ? Avant de se lancer dans une équipée comme celle-là, on réfléchit un peu à ce qu'on a à y gagner, et surtout à ce qu'on a à y perdre. Un minimum de realpolitik ne saurait nuire.

Qu'est-ce qu'on a fait en Libye ? On a cassé, et on est partis.

La France disposait-elle en Libye, avant l'intervention militaire, de réseaux en mesure de transformer l'essai ? Non. En disposait-elle  après? Pas davantage. Autant dire qu'après la chute de Kadhafi nous ne disposions d'à peu près aucun moyen pour peser sur le cours des événements. Politique de nain de jardin. Au hasard Balthazar.

Je n'ai pas encore inventorié sur Rue89 les 600 raisons de ne pas voter Sarkozy : aurais-je découvert la 601ème ?

Vide Supra :    Calamités présidentielles     (22/12/2011)
                         Y aller ou pas                       (22/04/2011)


Additum ( 22/02/2013) . -

A lire sur le site du Courrier international (22/02/2013) un article édifiant intitulé : "Les Américains auraient dû laisser Kadhafi tranquille ". Les Américains, certes. L'article ne dit  mot cependant des responsabilités de Nain de Jardin. Si nos soldats exposent en ce moment leur vie au Mali, c'est tout de même à l'aventurisme de Nain de Jardin qu'ils le doivent.


( Posté par : Jambrun )



Aucun commentaire: