mardi 21 février 2012

DSK sacer-maso

Maso ?  J'y ai presque cru un temps : car comment expliquer qu'un homme si remarquablement doué, si séduisant, bousille sa carrière et sa notoriété pour de minables histoires de cul ?  Mais le comportement de M. Strauss-Kahn révèle surtout le solide sentiment d'impunité que le pouvoir et l'argent donnent à ceux qui en ont. Donc, pas maso.

Sacer ? Peut-être bien. Ce mot latin, qui a donné en français "sacré" et "sacerdoce", était, à l'époque de Cicéron, l'équivalent de "tabou". Celui qui , pour avoir commis des crimes gravissimes, était déclaré "sacer", se trouvait exclu de la communauté. On ne devait plus avoir aucun commerce avec lui. On devait le laisser mourir de faim (hi hi! laisser mourir de faim DSK comme Danglars dans Monte-Cristo, lui faire acheter très cher sa pitance quotidienne avec les sous de la Sinclair, comme j'aimerais ! mais ne rêvons pas). On avait le droit de le tuer. Il était devenu le plus misérable des parias, intouchable même par les intouchables.

Il existe, dans nos sociétés, bien des façons, moins cruelles et plus masquées, d'exclure de fait quelqu'un de la vie sociale, ou tout au moins de certaines de ses formes. Certaines sont codifiées par la loi (l' inégibilité par exemple), la plupart non.

Il serait envisageable de déclarer DSK sacer, au moins au plan politique. Il suffirait que les diverses formations politiques de ce pays (à commencer par la sienne) s'entendent pour le déclarer de fait inéligible et inemployable (même comme employé municipal chargé de ramasser les crottes de chien -- éventualité qui, je le reconnais, semble éloignée dans le cas de DSK), qu'elles se mettent d'accord pour exclure toute forme de contact avec cet individu, ainsi qu'avec  bon nombre de politiciens à la réputation  notoirement douteuse. Ce qui ferait du monde.

 Mais peut-on empêcher les pensionnaires d'une léproserie (symbolique) à s'unir pour tenter un come-back ?

 On voit d'ici le film gore qu'un cinéaste avisé en tirerait.

La paix soit avec nous. Et avec nos esprits animaux.


Leopold von Sacher-MasochLa Vénus à la fourrure

"tout calembour sera rentabilisé par le blogueur avisé" (Les Dix Commandements du blogueur). Et puis c'est autrement plus intéressant que les productions récentes du tandem DSK/Sinclair.

Additum  (22/02/2012)  - Deux jours de garde à vue pour le Menotté de Manhattan, avec nuit coquine au mitard, comme cela doit être humiliant pour celui  que ses plus enthousiastes supporters rêvaient déjà en prix Nobel de l'économie. J'avoue que j'en jubile. Rabattre l'arrogance du personnage et le caquet de ses thuriféraires, quelle noble entreprise ! merci, ô juge d'instruction de mon coeur !

Ecr. l'inf. , comme disait Voltaire.

L'annonce de la prochaine mise en examen du Menotté de Manhattan m'a un peu calmé mais j'ai toujours la fureur d'un  bousier à qui on aurait boulotté sa boulette de bouse.

Allons, que la paix soit avec nous. Et avec nos esprits animaux.

Vide infra : "Un nouveau complot antisémite ?" (28/11/2011)

scarabeus sacer, alias bousier




Aucun commentaire: