mercredi 29 février 2012

Jeunes artistes, ayez le sens du business

C'est bien connu, les jeunes artistes galèrent souvent longtemps avant de percer. Qu'on fasse de la musique, de la peinture ou qu'on écrive, il est rare qu'on parvienne à vivre de son  talent.

C'est pourquoi il n'est jamais trop tôt pour s'entraîner aux techniques  de base du marketing. Tout-à-l'heure, au journal d'Antenne 2, j'ai appris que la jeune chanteuse L. avait commencé enfant, en organisant des concerts chez sa grand-mère : entrée payante, bien entendu.

Voilà une petite fille avisée, bien partie pour réussir dans la vie.

Mon fils aîné, à l'âge de neuf ans, organisait dans sa chambre des expositions et des spectacles à l'intention de ses deux cadets -- confits d'admiration pour le grand frère -- et de ses petits camarades. 

Sur la porte, un écriteau : " Entrée gratuite ". De quoi attirer l'amateur d'art.

Mais on ne sortait pas sans avoir payé..

J'ai trouvé dans ma boîte aux lettres un prospectus du Professeur Ousmane, " voyant médium -professionnel des sciences occultes "  - "Harmonie dans votre couple. Epanouissement sexuel. Aide aux entreprises en difficulté. Protection contre les dangers. "

Séduisant. De plus, le Pr. Ousmane met ses clients à l'aise : "Paiement après résultats ".

Enfin un professionnel aussi honnête  que sûr de ses dons ! Quel médecin, quel professeur, quel artisan aurait le cran d'afficher cette annonce sur sa porte ?

Si en plus il annonce "entrée gratuite", j'y vais !


La paix soit avec nous. Et avec nos esprits animaux.




Aucun commentaire: