mardi 10 avril 2012

La République du marigot (2)

                                                            Scène 2


                               Autodaââmnée et le Grouik



La Ravine d
es Louves. Confinée dans son Q (1) et tapie sur le sien, Autodaââmnée joue machinalement avec divers immondices pour tromper son ennui : c'est que, vue la crise de ses charmes, le client se fait rare.

Entre Porco di Madonna, alias le Grouik, se dandinant sur ses pattes de derrière et la Queue en tire-bouchon. habillé de rose façon Disney et un joli popot renversé en guise de couvre-chef. Il sort visiblement de sa bauge.

Le Grouik   (chanté)  . --

Dans mon lisier matinal
Je fais mon p'tit cannibale
Je croque mes excréments
En songeant à ma Môman

Autodaââmnée           --

To bibi or not to bibi

Le Grouik                  --

Je ne me suis pas lavé
Depuis l'automne dernier
Le printemps et ses fleurettes
Me chatouillent la quéquette

Autodaââmnée   ( extrayant des détritus un  crâne bourré d'une merdasse jaunâtre)  --

Alas,  poor Daphné !  (apercevant le Grouik)   Horror ! je ne me soutiens plus, mes forces m'abandonnent et mon anus tremblant se dérobe sous moi   ( elle se conchie

Le Grouik                 --

Cacateuse Autodââmnée
Viens t'en me câcâliner
Pendant que le loup y est pas
Occupe-toi de mon paââff

Autodaââmnée           --

Pffffftt !  Pffffftt !

Le Grouik                   --

D'un onguent de merde en pot
Te tartine le museau
Le nombril et les tétins
Ah que tu pues ma catin !

(Il l'étreint)

Autodaââmnée           --

Pas de ça Lisette ! Ah ça mais c'est queue ! au large le sordide ! Ah là là  quelle odeur !  Patchouline, à moi !

Pugilat sauvage dans la bouillaque;

Autodaââmnée             --

Horror ! Furor ! Dolor !

Le Grouik                    --

Amor ! Calor ! Thermor !

(Il l'empapaoute. Sous l'effort, tous deux s'enlisent plus profond  dans la bouse. On ne voit plus qu'un reste de crin d'Autodaââmnée et la queue en tire-bouchon du Grouik)

Autodaââmnée , quasiment en aââpnée        --

Pouacre !   Pffffftttt!

Le Grouik                   --

Chtrouik !


Silence.  Deux petites filles à vélo traversent le plateau.

Première petite fille       --

Poumapi !

Deuxième petite fille      --

Barabo !

Le célèbre détective Georges W. Brown, déguisé en chasseur de papillons, apparaît. contemple le lieu du crime, hausse les épaules et s'en va.


Note 1  -   "confinée dans son Q " : voir épisode précédent


La paix soit avec nous. Et avec nos esprits animaux.

( Rédigé par : John Brown  )







Aucun commentaire: