mercredi 18 avril 2012

La République du marigot (5)

                                         Scène 5

                 Peut-on souhaiter à ses meilleurs amis
                         un cancer térébrant de la face 
                              pour leur anniversaire  ?


La Ravine du Loup. Au bord du marigot, tribunal  en plein air. Assis sous un chêne, façon Louis XV, Judge. Au pied de l'estrade, l'accusé, Porco di Madonna, dit Le Grouik, revêtu d'une pelisse de mouton, assisté de son avocate, Me Angélique Chanu. Les plaignants, Robert Le Chelou et Schnock le Paysagiste, assistés de leur avocate, Me Anesthésie D'Ânée.

Judge    - Prévenu Porco di Madonna dit le Grouik, vous êtes accusé par les plaignants ici présents, d'injures et diffamation.

Me Angélique Chanu    -- Mon client n'a jamais injurié ni diffamé personne.

Judge -  Barbe à papa.  Grouik, vous auriez souhaité aux plaignants un cancer térébrant de la face, assorti d'une tumeur au cerveau et d 'une autre au poumon. Reconnaissez-vous les faits ?

Me Angélique Chanu  -  Une rumeur au cerveau et une humeur au poumon ! Lisez c'qu'y a d'écrit.

Judge (chaussant ses binocles)  -  Attendez voir... Je lis mal...Y a un pâté. Greffier, c'est vous qu'avez tapé cte chose ?

Greffier (coup d'oeil à l'acte d 'accusation)  - Ben oui.

Judge  -  Pourriez pas taper plus proprement ?

Greffier   -  Et les 300 dossiers du jour, c'est vous qui vous les tapez ? Alors, hein, basta.

Judge  -  Soit, laissons ces babioles. Reste le cancer térébrant de la face. Prévenu, reconnaissez-vous les faits ?

Le Grouik   -   Bêêêê  !

Judge          -   C'est bon. Abrégeons. La Cour vous condamne à...

Me Angélique Chanu  -   Oooh ! Ho ! Et ma plaidoirie ?

Judge --  Et mes 300 affaires du jour ? Je vous laisse une minute, UNE.

Me Angélique Chanu  --  Robert le Chelou et Schnock le paysagiste sont d'excellents amis du Grouik. N'est-ce pas, Grouik ?

Le Grouik  -  Bêêê !

Me Anesthésie d'Ânée  -- Permettez !

Judge  -  Barbe à papa ! Continuez, Maître .

Me Angélique Chanu   - Il faut donc admettre que si le Grouik a souhaité un cancer térébrant de la face à ses deux meilleurs amis, c'est qu'il pensait que ça leur ferait plaisir. Il l'a fait pour leur bien !

(Rumeurs dans la salle)

Me Anesthésie d'Ânée -  Qu'est-ce qu'il faut pas...

Judge  - Barbe à papa. Continuez, Maître.

Me Angélique Chanu  -  Les bienfaits du cancer térébrant de la face sont reconnus.

Le Chelou et Schnock   ( bel ensemble)  - Ah bon ?

Me Angélique Chanu  -  Dès qu'on sait que vous l'avez, tout le monde est très gentil avec vous. J'ai une vieille amie qui l'a, eh bien, ses voisins sont aux petits soins. Elle qui était toujours toute seule, il n'y en a que pour elle. On lui demande de ses nouvelles, on lui fait ses courses; on lui bêche son jardin, gratos, etc. etc. Elle va souvent à l'hôpital, elle rencontre plein de gens, tous dévoués, compétents,  souriants... Jamais sa vie n'a été si riche, si bien remplie...

Judge  -  Très intéressant. Continuez.

Me Angélique Chanu  - Dans la rue, les gens viennent à la rencontre du térébré de la face, le saluent chaleureusement. C'est leur B.A. du jour.  Par contre  -- et c'est un autre avantage -- ceux qu'il n'a pas envie de rencontrer le croisent sans le voir.

Judge -   Comment ça ?

Me Angélique Chanu  -  Ils regardent au travers.

L'Assistance  -  Aaaaah ?

Me Angélique Chanu  - C'est que le cancer térébrant de la face creuse des trous gros comme, gros comme.... Des fois on peut y passer le poing...

( Cris d'horreur dans la salle. Evanouissements)

Judge - Epargnez-nous les détails. Je ne  tiens pas à avoir des ennuis avec le RAMPP ni avec la LICRAFT

Me Angélique Chanu  - Et puis, encore un avantage substantiel auquel on ne pense guère, le cancer térébrant de la face vous remodèle en profondeur la gueule.

Me Anesthésie d'Ânée  -   Un peu de respect humain !

Me Angélique Chanu  - ... vous remodèle la tronche au point de vous faire ressembler à un portrait de Francis Bacon ! Vous imaginez la plus-value !

(Silence attentif dans l'assistance)

Me Angélique Chanu  -- Si bien qu'au décès, avec les progrès de la plastination, les héritiers n'ont plus qu'à passer chez Christie's et empôcher l'magot !

(Exclamation dans les fonds de l'assistance : Hé! hé! j'vas faire plastiner mère-grand !)

Judge  -  Silence dans la salle ou j'évacue.

(Un huissier apporte un haricot)

Judge   - Mais non, bougre de bourrique ! je fais évacuer !

(L'huissier compte l'assistance, repart à fond de train)

Robert Le Chelou   - Puis-je vous demander, Maître, lequel, de Schnock ou de moi, a le plus de chance d'être...

Me Angélique Chanu  -  ... plastiné ? Regardez-vous l'un l'autre, vous le saurez.

( Ils se regardent. Sourient.)

Me Angélique Chanu  - Mais je n'ai pas abordé l'essentiel. Et pour en parler, je cite à la barre le plus éminent spécialiste de la question, le Professeur Gonfray !

Brouhaha aux barrières. Entrée du Pr Gonfray. Bel homme, assez faunesque. Chevelure abondante délicieusement bouclée, minois de poupin rose, sourcils broussailleux, l'air d'en savoir long.

Judge  -- Nom, prénom, qualités

Pr Gonfray  -- Oskar Gonfray, professeur de métapfuisyque appliquée à l'Université Libre du Haut-Verdon.

Judge -  Go !

Pr Gonfray  - Posséder un cancer térébrant de la face vous donne l'occasion rêvée de cultiver et d 'affirmer vos meilleures qualités (ou d'acquérir celles que vous n'avez pas) : le courage physique, le courage moral, la maîtrise de soi, l'abnégation, l'amour . Vous vous débarrassez des passions tristes que j'ai identifiées et énumérées, parmi lesquelles la honte de soi. Ainsi, vous déambulez dans les rues, nez au vent, sans masque, sans pansements

( Cris dans la salle. Evanouissements).

Pr Gonfray  -  Vous cultivez les passions gaies :  l'amour de la vie (les restes, c'est toujours meilleur) , le goût immodéré pour le  paris-brest à la crème pralinée, celui de la blague ( je me lance à la figure une pièce de cent sous et je la rattrape par derrière ) etc. etc.. On ne peut souhaiter à un ami très cher de plus grand bonheur que celui d'attraper un cancer térébrant de la face. C'est autre chose que gagner au loto ! ça vous donne de l'humour ! ça vous rend léger ! ça vous rend meilleur ! ça vous élève..

Le Grouik   -  L'homme est kékchôse qu'est faite pour qu'on la surmonte, la femme aussi. Grouik !

Pr Gonfray   - Merci. Où en étais-je... J'ai moi-même souhaité à mon épouse, une femme admirable, hélas   DCD...

Robert le Chelou  -   Et vôt' maîtresse, ça va ?

Pr Gonfray    -   Bien, merci.

Me Angélique Chanu   - Euh... Merci Doc. Si on demandait l'avis du Judge . hé ! Judge !

Judge  -- Oui ? Hé ? Euh ! Alleluia !

L'Assistance  -- La sentence ! la sentence!

Judge  --  Le Cour, en ayant délibéré, prononce l'acquittement .

Me Anesthésie D'Ânée  - Et ma plaidoirie !

Judge  - Barbe à papa ! La séance est levée.

Le Chelou, Schnock le paysagiste, Me Anesthésie d'Ânée   -- Déni de justice ! Pots de vin !

Judge  -  Taisez-vous tous en bas !

Me Angélique Chanu , au Grouik  - Qu'est-ce qu'on dit à son avocate ?

Le Grouik   -   Bêêêê !


Erratum  -  " Assis sous un chêne façon Louis XV"  :  façon Louis VI le Lutin

Portrait d'un térébré plastiné

1 commentaire:

JC a dit…

Jambrun,
Il est évident que vos dons multiples, travail de fées syndiquées, malgré cela compétentes, vous donnent la prestance, la qualité, d'un auteur de pièces théatrales de haut niveau.

S'il vous manque un héros important, hallebardier, jeune premier expérimenté, héraut de chambre, je serais volontiers des vôtres, ayant toujours aimé la troupe, et l'entourloupe en groupe.