samedi 7 avril 2012

Un nom ordinaire


Elle avait un très beau nom, le même que celui d’un très grand pianiste. Elle dissimulait sous sa discrétion son esprit et son humour.

Elle avait peur. Je crois qu’elle a toujours eu peur, à cause de ce nom qu’elle portait au coeur : la place de l’Etoile…

Il y a peut-être beaucoup de Juifs dans notre région, mais il y a aussi beaucoup d’antisémites.

Cela peut être difficile d’enseigner l’anglais à de nombreux élèves, qu’on ne connaît pas toujours bien, dont on ne peut pas toujours prévoir les réactions, ni mesurer, parfois, la méchanceté, quand on porte un nom, pourtant si beau, comme le sien. Le nom de sa communauté.

Il ne lui est rien arrivé mais je sais qu’elle a toujours eu peur. C’est bête, au bord de la Méditerranée, une si jolie petite ville… Mais c’est comme ça.

Elle a fini par épouser quelqu’un qui portait un nom très ordinaire. Certains prétendirent qu’elle ne l’aimait pas vraiment, mais que porter ce nom la guérirait de sa peur. Je ne sais pas.

J’ai encore dans l’oreille le timbre de sa voix, son rire léger. L’éclat de ses yeux..

C’était il y a longtemps.

Un nom ordinaire…

( rédigé par : Guy le Mômô )

Il n'y a pas de citadelle

Aucun commentaire: