jeudi 24 mai 2012

Féminité

Moi, la féminité, c'est la petite source de ma chérie qui jaillit quand j'appuie sur le bouton

J'en suis tout ému. C'est mon truc à moi

J'ai regardé sur Doctissimo

 C'est normal.

On dit une femme fontaine.

C'est chouette, j 'admire le petit jet, ça me rappelle Bruxelles

Ou les nymphes des vasques, à Versailles,

dans les  recoins touffus des jardins.

Je me rafraîchis. Je m'ébroue.

Tout heureux,  je m'exclame, je me récrie, je m'extasie

tellement c'est mignon

tellement c'est trognon

tellement peu cochon.

C'est bien mieux que l'ectasy.

Je m'abreuve

Mmbouhou mmbjouhou boah

Je chante sous la douche

Chérie je t'aime chérie je t'admmbouhou boah

Mmmhmmph

Magnésium vitamines buvez Rose-Anna

Je suis un hommph heureux

Faut dire qu'il m'en faut peu.

Un rien me réjouit.

Un rien me ravit.

Autrement, la  féminité, moi, poh


( Rédigé par : Babal )






2 commentaires:

JC a dit…

Moi, c'est pareil : un rien me réjouit, je rejouis d'un rien...

JC (fouillant au trou du savoir) a dit…

Comme il me restait un doute sur la féminité, j'ai posé la question aux femmes que je connais. Normalement leurs réponses comptent, ou devraient compter...

Il ressort que la féminité, pour elles, c'est un truc chiadé fait exprès par le Bon Dieu pour que l'espèce humaine se perpétue.

Donc, le bon dieu, y baise ...sinon, comment y saurait ce qu'il faut faire ?