dimanche 29 juillet 2012

Charles-Valentin Alkan : une musique enthousiasmante !

Magnifique programme que celui de ce disque consacré par le pianiste Marc-André Hamelin à des oeuvres de Charles-Valentin  Alkan  ( 1813/1888 ) . Ce compositeur, trop peu connu du grand public, a laissé une oeuvre considérable pour le piano, peu jouée et peu enregistrée (il est vrai qu'elle exige de l'interprète un haut niveau technique). Il a su bâtir une oeuvre très personnelle à partir de la leçon parfaitement assimilée des grands Allemands, Beethoven,dont on retrouve chez lui le goût de l'austère rigueur, Schumann et Brahms. La Grande sonate, "les quatre âges" (Op. 33), de construction très beethovénienne, très virtuose dans son premier mouvement, est par contre très schumanienne dans la tonalité de son lyrisme. La sonatine (op. 61) a, en revanche, des accents d'une tendresse et d'une mélancolie qui évoquent Brahms. Le disque s'achève par "le Festin d'Esope" (Op 39), joyeux et dynamique contrepoint qui, lui, annoncerait plutôt Ravel. Un compositeur vraiment enthousiasmant.


Charles-Valentin Alkan , Grande sonate "les quatre âges" (op 33) / Sonatine (op 61) / Barcarolle (op 65 n° 6) /  "Le Festin d'Esope" (op 39 n° 12),   Marc-André Hamelin, piano  ( 1 CD Hyperion )

The Alkan society  : www.alkansociety.org

( Rédigé par : Jeanne la Pâle nue dans ses châles )

Charles-Valentin Alkan

Aucun commentaire: