vendredi 6 juillet 2012

Une invention révolutionnaire

Je suis sur le point de  mettre au  point (1) une machine capable de révolutionner les destinées du genre humain.

Il s'agit d'une pompe à bosons de Higgs, dérivée de la pompe à merdre Panhard-&-Levassor 1924. On pourra la brancher sur n'importe quel orifice naturel du corps humain.

Ainsi sera résolu le problème de la récupération intégrale de l'énergie par annihilation de la matière. Chaque être humain pourra s'auto-convertir, s'il le désire, en  énergie pure, à n'importe quel moment.

De plus, le vieux rêve de l'homme invisible deviendra réalité, ce qui, en période de crise, ne manque pas d'avantages.

Les bosons de Higgs  étant stockés dans un récipient ad hoc, on pourra à tout moment reconstituer la matière manquante par inversion du flux. Du moins je l'espère. J'y travaille.

Mon prototype devrait être prêt pour le prochain concours Lépine.

En attendant, je compte réaliser sur ma femme une première expérimentation grandeur nature. Il me reste à la convaincre de s'y prêter.

Et puis, ma femme transformée en énergie pure, j'en frémis rien que d'y penser. Survivrai-je à l'expérience ?

En tout cas elle vaut d'être tentée pour l'avenir de l'humanité. Car si j'arrive à récupérer tous les bosons de ma femme, je suis sûr que sa transformation intégrale en énergie pure, ou tout au moins en rayonnement, suffirait à alimenter toute la planète en électricité pendant au moins un an.

A condition d'arriver à la brancher sur le réseau, évidemment. Mais cela, c'est de la vulgaire technique.

En plus, ma femme deviendrait invisible. Perspective intéressante. Je serais parfois tenté de m'en réjouir mais... Il vaut la peine d'y réfléchir.

Note 1 . -  Ben quoi ? Je mets un point d'honneur à mettre les choses au point, c'est tout.


( Rédigé par :  Jambrun )








1 commentaire:

JC ( ah ! les femmes ...!) a dit…

S'il y a quelqu'un auquel je pense à la lecture de ce billet ce n'est pas son auteur, infâme utopiste vénéneux, mais celle qui inlassablement le nourrit de son affection....