vendredi 24 août 2012

O Scarpia, avanti a Dio !

C'était il y a quelques années à l'Opéra de Nice. On y donnait Tosca, avec, dans le rôle titre, Montserrat Caballé. La diva s'en était tirée haut la main et l'on en était au tableau final, au moment où l'héroïne, poursuivie par les sbires de Scarpia, n'a d'autre solution, pour leur échapper, que de se jeter dans le vide, du haut du château Saint-Ange, en donnant à Scarpia  rendez-vous devant le tribunal de Dieu : O Scarpia, avanti a Dio !

La diva arborait ce soir-là une ample robe du soir qui mettait en valeur  ses épaules superbes, tout en masquant des hanches un peu trop généreuses.

Le décorateur avait agrémenté la terrasse du château Saint- Ange d'un chemin de ronde bordé de magnifiques créneaux soigneusement découpés dans du contreplaqué.

Vient le moment de l'ultime réplique ! Tosca / Montserrat accède au chemin de ronde, s'engage entre deux créneaux.... et reste coincée !

Hurlements de rire dans la salle. La grande Montserrat, qui avait de l'humour, s'en tira avec un grand sourire, avant de regagner les coulisses... par la scène. Mais l'effet dramatique prévu par le livret était un peu loupé.


( Rédigé par : Momus )


Aucun commentaire: