lundi 1 octobre 2012

Coeur de poix

Depuis 1927, une expérience singulière est en cours à l'Université du Queensland à Brisbane (Australie). Il s'agit d'observer la chute des gouttes d'un morceau de poix. Car la poix est un liquide, extrêmement visqueux. Depuis 1927, il est tombé huit gouttes de poix.

Je dois avoir un coeur de poix, car, depuis ma naissance, j'ai dû verser trois larmes en tout sur le sort de mes semblables. D'ailleurs je tape dessus avec un marteau , suivant en cela le conseil du Musset, car c'est là qu'est le génie. Je sais que je deviendrai  un génie poétique quand mon coeur de poix sera brisé.

J'espère pour cela vivre un grand amour malheureux ; ainsi parviendrai-je peut-être à épancher mes émotions autrement qu'au compte-gouttes.


( Rédigé par : Gerhardt von Krollok )

Mon coeur mis à nu

Aucun commentaire: