jeudi 4 octobre 2012

Sous le tipi

Revu Little big man . Quel film magnifique ! La séquence du tipi m'enchante. "Mes soeurs sont fâchées car tu ne t'occupes pas d'elles", confie au héros sa jeune épouse indienne. Elles sont six, comme les sept femmes de Barbe-Bleue. Notre héros (alors là, foin de l'anti-héros d'un cinéma qui se voudrait moderne, là on a affaire à un authentique héros), notre héros retourne au tipi et s'exécute. Jusqu'à la septième incluse, surmontant cependant à la fin une légère et compréhensible lassitude. Quel tempérament ! Quelle énergie! Elles aussi, d'ailleurs.

Je fais part de mon enthousiasme à mon jeune maçon, un type superbe, l'amant idéal pour ainsi dire. Il a une moue. "Ce film a bien vieilli", fait-il.

On dira ce qu'on voudra, la jeunesse n'est plus ce qu'elle était. Question d'hormones ? Déficit de testostérone ? Pollution à l'ozone ? Je crains  un retour en force du puritanisme. D'ici qu'ils nous les voilent, y a pas loin. Tu n'es qu'une sale excitée de petite Cheyenne, je ne mange pas de ce pain-là. Monogame je suis, na.



Ah ! si j'avais encore le tonus de mes vingt ans, comment que je le ferais moi, l'inventaire amoureux du tipi indien. Ra Da Dada Wouha Whoua Wouha



( Rédigé par : Babal )


Aucun commentaire: