dimanche 16 décembre 2012

Sous la ceinture



Cette nuit,  j'ai rêvé que je me grattais les couilles.


Eh bien, on me croira si on veut, je me grattais effectivement les couilles.


Ce matin , ma femme m'a demandé de quelle couleur étaient les poils de mon cul. A soixante ans passés, elle a constaté que les siens étaient toujours bien noirs


Elle se demande si c'est normal.


Mais qu'est-ce que j'en sais, moi, à la fin ? 



Je ne reste pas, comme d'autres, en extase devant les poils de mon cul. 


Franchement , j'ai autre chose à faire.


Je n'entre pas dans ses angoisses existentielles. Les miennes me suffisent.


L'incommunicabilité dans le couple.


C'est ça, oui.



( Posté par : Marcel )


Les Jambruns communiquent . - Franchement, Marcel , on s'en coud les nouilles.

N.B. - A notre demande, Marcel a accepté de changer le titre initial de son billet ( Onanyrique, titre qui, d'ailleurs, ne voulait pas dire grand chose) pour un autre qui nous a paru plus parlant .

La teneur de ce post de notre ami Marcel a gêné plusieurs d'entre nous.

A juste titre.

Après tout, ce blog n'est pas un confessionnal.

Et, comme l'a recommandé Wittgenstein :

" Ce qu'on  peut  dire en confession, il faut le taire à la ville. "






1 commentaire:

JC a dit…

Pénible....