dimanche 24 février 2013

Hommage à Mondrian

850 -


Au Mondrian première manière. A moins que ce ne soit à Carzou. Bien oublié Carzou, ce me semble. Dommage. Il y avait chez lui une poésie du trait, de la griffure, que j'aimais. Trop de lithos en série, peut-être ?

Impossible, aujourd'hui,  pour le Varois moyen, de ne pas appuyer sur le déclencheur. Tous les villages se sont donné rendez-vous sur Facebook. As-tu vu mon clocher sous la neige ? mon jardin ? mon chat ?  ma petite dernière ? Je ne saurais me dérober à cet innocent rituel.


Cliquer sur la photo pou l'isoler et l'agrandir





Aucun commentaire: