vendredi 13 septembre 2013

Anthropologie superstructurale

979 -

Ce matin, au supermarché, j'ai vu une bonne femme qui ressemblait trait pour trait à un gibbon. L'autre jour, aperçu un bougnoule dans une bagnole qui arborait un  superbe profil de chimpanzé.

La prochaine fois, vu les signes récurrents d'évolution darwinienne, mais à l'envers, j'emporterai mon appareil photo.


( Posté par : Marcel )


Les Jambruns communiquent -

Marcel, nous vous savons gré de votre souci de contribuer, dans la mesure de vos moyens intellectuels, à la visibilité et à la notoriété de ce blog. Cependant la teneur de ce post nous paraît -- comment dire ? -- passablement limite. Il constitue votre cinquième cas de dérapage flagrant, selon le décompte de notre service de totocensure. Sans vouloir vous chercher des poux dans la tonsure, nous vous avisons que nous prélèverons ce mois une amende de 50 euros (5 x 10) sur votre compte courant.

" Un bougnoule dans une bagnole qui arborait un superbe profil de chimpanzé " : vos références linguistiques et techniques commencent à dater ! Le terme "bougnoule", signalé comme "vieux" par le TLF, n'est plus guère usité que dans des cercles restreints de baroudeurs octogénaires nostalgiques de Jeune Nation. Le seul véhicule de construction française ayant effectivement arboré un profil de chimpanzé est l'Ami 6, de Citroën, modèle qui, effectivement, relève de la paléontologie automobile.




2 commentaires:

JC a dit…

Ce fénaumène d'évolution régressive est réel. Mon épouse, jeune polytechnicienne splendide, est devenue une mémère cuisinère à la Taubira, mon crémier parti de Kevin Cosner ressemble désormais à Benoit Hamon et mon curé est passé de Burt Lancaster à Fouinette Delanoë.

Pour les détails, lire le livre du nouveau Darwin, syrien d'origine, Selrahc Niwrad, "Espèce d'évolution !".....

Bien à vous, Marcel !

Les Jambruns a dit…

@ JC

Elle s'appellerait pas Ondine, des fois, votre piloutechnicienne ?