samedi 1 février 2014

Les doigts dans le cul , ou la France de papa

1040 -


" Ôtez-vous les doigts du cul, bande de bleubites " était l'injonction favorite que nous adressait au réveil , en des matins frisquets de décembre, sur les hauteurs de Canjuers, le sergent-chef chargé de nous encadrer et de nous instruire. Ce n'était nullement là une image audacieuse que lui aurait dictée une fantaisie quelque peu perverse mais un ordre visant à obtenir un effet précis. Quant à la qualification de "bleubites", elle était d'une impeccable précision réaliste. Nous dormions en effet sous des tentes légères et il s'agissait de protéger du froid  nos extrémités par les moyens les plus efficaces sous peine de les retrouver gelées. Tous les moyens, même les plus inattendus, étaient bons. Il faut dire qu'en décembre, sur Canjuers, si tu mets un drap à sécher au grand air sur le coup de cinq heures, une heure après la nuit tombée tu peux tambouriner Aux champs dessus, tu verras rappliquer les pioupious dans un rayon de dix kilomètres.

Ce Chef, un double-mètre d'ascendance martiniquaise superbement musclé, avait déjà assuré une partie de notre formation pendant les classes. Je le revois, convoyant vers la cantine notre colonne d'appelés de septembre, tous sursitaires et indécemment surdiplômés, le soir de notre incorporation. Nous débouchâmes sur l'esplanade du restaurant, en rangs par quatre et au pas (approximativement) cadencé, dans nos treillis tout neufs, contemplés par trois jeunes femmes assises sur une  murette, dans l'attente de leur chéri, à qui elles se proposaient sans doute de donner le baiser du soir.

C'est alors que la voix de stentor du Chef s'éleva au-dessus des rangs :

Chef (accent martiniquais)  -- Y a pas ici twas maquweaux pouh m'emba'quer ces twas putains ?

Jeune femme (voix aiguë)   -- Elle est là, la putain.

Chef (voix de stentor) -- Viens ici te faih enculer, tu véhas la calib' !

J'eus l'impression que, devant moi, la colonne s'était mise à légèrement tanguer. La faim sans doute. Nous n'avions pas encore atteint les frites, mais déjà nous étions dans le bain. Nous vivions cette grande fraternité rigolarde si nécessaire au moral des troupes. Désormais, nous en étions.

L'initiation comportait aussi des dictées niveau certificat d'études. C'était le chef qui s'en chargeait.

L'autogwaf foufounitik y a pa mieux.


Adjudant Tifrice , avatar eugènique aux armées






Aucun commentaire: