mardi 15 avril 2014

Les morts illustres (3) : Louis XVI, ou le syndrome de la Tache Noire

1085 -


Dans le supplément scientifique de son quotidien favori, il lit que des travaux récents menés sur les restes de Louis XVI conservés, comme on sait, à la basilique de Saint-Denis, ont abouti à des résultats sensationnels.

L'examen des viscères du défunt roi martyr a montré en effet que, si Louis XVI n'avait pas été guillotiné le 21 janvier 1793, il serait mort avant la fin de l'année 1793 d'un cancer des testicules avec métastases à la rate, au pylore et au cervelas.

Il imagine les effets désastreux pour l'image du monarque d'une fin aussi dépourvue de poésie tragique et de signification politique. D'autant plus qu'à l'époque on ne savait même pas ce que c'était qu'un cancer, on aurait parlé d'indigestion, d'hydropisie, ou, pire, d'un mal vénérien.

Il se dit qu'on ne remerciera jamais assez le Docteur Guillotin et la Convention d'avoir donné à Louis XVI l'occasion d'une fin digne de ses plus glorieux ancêtres et d'avoir ménagé ainsi l'avenir politique de la dynastie des Bourbons.


Quant à lui,  qui en est à sa première récidive de cancer, certes, il se console en se disant que, si c'est la bonne, elle évitera à sa malheureuse famille le déshonneur de voir tomber sa tête sous le fatal couperet , ou d'assister à sa pendaison pour crime contre l'humanité, ou de le voir fusillé pour haute trahison, ou lynché pour viol public sur mineure, ou écharpé dans une manifestation contre la suppression de la prostitution, j'en passe et des pires, car ses crimes ont passé la mesure, bien qu'encore peu connus. Personne dans sa famille, et lui encore moins que les autres, ne souhaite laisser à la postérité l'image d'un émule de Landru, du Docteur Petiot ou de l'étrangleur de Bezons. A l'inverse de Danton, il ne souhaite pas qu'on montre sa tête au peuple, elle n'en vaut pas la peine et, de toute façon, il a toujours eu la publicité en horreur.

Pourtant, dans les circonstances présentes, il trouve une douceur apparemment paradoxale mais en tout cas sans mélange à penser, chaque fois qu'il  le peut, et surtout s'il y arrive, à la mort de Louis XVI, dont le cas, d'une simplicité biblique et dépourvue de chichis, est bien propre à favoriser une paix de l'âme qui tend à le fuir, en dépit de son naturel placide et des doses de lexomil.

Couic, et puis couac. Il admire et envie cette économie, cette sobriété digne de l'antique.

Cependant, son épouse, qui voit les choses autrement, ne manque pas une occasion de lui dire :

" Au lieu de perdre ton temps à penser à la mort de Louis XVI, tu te rendrais plus utile en étêtant les lys fanés , en coupant les branches mortes, avant de passer chez le boulanger commander une miche tranchée."

Etêter les lys fanés, couper les branches mortes, trancher les miches... Il y a toujours quelque chose d'impitoyable dans la douceur des femmes qui prétendent vous aimer.

D'un autre côté, trop penser à la mort de Louis XVI, ou à celle de n'importe qui d'autre, n'est peut-être pas non plus la solution.

Tourner en rond, fasciné, autour du trou noir en attendant qu'il vous aspire ? aussi bête et impuissant que l'âne de Monsieur Seguin tournant autour de son piquet ?

Ô triste antienne...

Ah non. On n'en viendra pas là. On ne s'abaissera pas à ça. Ne pas laisser sa conscience sournoisement envahie par cette tache noire qui souille tout.

" Je suis encore vivant !", rit Caligula .

Dans la forêt solitaire, il a songé, morose, à la mort de Louis XVI. Chemin faisant il a combiné cette fable imbécile. Ruse d'animal se rêvant traqué.

Puis, dans la forêt soleilleuse, il a cueilli pour elle un bouquet de narcisses, et un autre de coucous, avant qu'ils ne retournent à  l'humus commun.

Prédateur. Assassin.

Insensé. Hâter la mort de l'éphémère, toi l'éphémère en sursis.

Au bas de la piste, un concert d'oiseaux ivres de soleil lui rend, sans qu'il l'ait méritée, l'insouciance bienheureuse.


Additum - (le lendemain)

La tache noire, c'est, par exemple, d'être plongé à ce point dans une angoisse et une déréliction misérables au moment de prendre connaissance sur internet des résultats de la prise de sang du matin. C'est l'instant glacé où les doigts fébriles tapent sur le clavier l'adresse du site du labo, où le regard parcourt sur l'écran les attendus du verdict. Tous les narcisses du haut pays ne seront pas de trop pour faire reculer cette tache noire.


Additum -  (un mois plus tard)

Très futée, l'idée de cueillir des narcisses dans les sous-bois. Un des effets secondaires de la potion magique est de faire durer trois semaines un rhume allergique qu'en d'autres temps il aurait liquidé en quatre jours.








Aucun commentaire: