lundi 21 avril 2014

Péplum

1090 -


Reine de Saba  (fort accent napolitain) -  Tu oses me parler sur ce ton, chien d'Israélite ! Eh bien, tiens ! (elle lui cingle la tronche d'un putain de coup de chat à neuf queues )

Elle -   Voilà ce que j'appelle une maîtresse femme !

Salomon , se tenant la joue, in petto - (Sacrée fumelle !) . Tu t'en repentiras, ô reine ! Je te  roulerai dans la farine avec ton  Pharaon !

Elle -  C'est quoi, ce navet ?

Lui -   C'est Salomon et la reine de Saba, avec Gina Lollobrigida, Yul Brynner et Georges Sanders.

Elle -  Qui est-ce qui joue le Romain ?

Lui -   Y a pas de Romain. Au temps de Salomon, Rome n'existait même pas.

Elle - Mais regarde les costumes ! Et les chars ! On se croirait dans Ben Hur.

Lui - T'as raison. C'est des costumes romains.

Elle - Ils ont dû recycler ceux d'Antoine et Cléopâtre, avec Marlon Brando et Giulietta Masina.

Lui  - Et le char de Salomon, c'est celui de Schwarzeneger dans Ben Hur. Je le reconnais.

Elle - Y a pas de petites économies.

Pharaon -  Je prendrai les Israélites par surprise. Je mets vingt légions dans la balance. Et toi, reine de Saba, combien d'hommes promets-tu ?

Reine de Saba - Personne.

Elle -  Je  me disais bien qu'elle en pinçait pour le Salomon. J'ai vu ça du premier coup d'oeil.

Lui  -  C'est l'amour vache. D'ailleurs la vache était un animal sacré chez les Egyptiens.

Elle  -  Comme chez les Indiens. Rappelle-toi, dans Les Cheyennes.

Pharaon - La Mer Rouge se refermera sur eux !

Elle - Tu crois pas qu'il sont en train de confondre avec Moïse ?

Lui -  Je t'avoue que je m'y perds un peu.

Fanfares

Elle - Tu trouves pas que ça fait un peu beaucoup  trompettes d'Aïda ?

Lui -  J'aurais dit plutôt du Berlioz par Maurice André.



Additum -

Pour les ceusses qu'auraient besoin de se recycler en histoire ancienne, je conseille vivement la série Histoire et civilisation ( National Geographic / Le Monde ). Facile à lire et très bien illustré. 9 euros 99 le numéro hebdomadaire chez votre marchand de journaux.





Yul Brynner dans Salomon et la reine de Saba

1 commentaire:

Luc Dunum a dit…

Je m'insurge à deux titres :
- en tant que porte-parole de la Société des Amis de King Vidor
- en tant qu'obsédé sexuel responsable.