mercredi 28 mai 2014

Chaînon manquant

1105 -


Cette nuit, j'ai rêvé qu'aux environs de la transition Permien-Trias, je naissais d'un très gros oeuf. Je me sentais fort dispos, prêt à en découdre et  à m'en payer une bonne pinte. J'avais une longue mâchoire artistement bordée à l'extérieur d'une rangée de de crocs très incisifs, ce qui, combiné à l'avantage hygiénique de pouvoir se les brosser plus facilement, laissait davantage de place à la bouche et à la langue et augmentait de ce fait les capacités gustatives, car j'aime savourer longuement les aliments que je mâche.  J'avais un gros oeil cyclopéen, très rond et très vert, une crête dentelée, et une très  longue queue, très  grosse, très souple mais apte à se raidir.
Sans une grosse queue longue et souple mais toujours prête au raidissement, un homme n'est pas un homme, me disais-je. Sur ce je me surpris au réveil à me tâter la mienne, en proie à un hoquet que j'attribuai autant à la déception qu'à la soudaineté foudroyante du passage du Permo-Trias à l'anthropocène.


Aucun commentaire: