dimanche 11 octobre 2015

En partie double

1285 -


 1/ Fiction


Il y a quelques années, je me suis converti au judaïsme. J'ai été chaleureusement accueilli par ma nouvelle communauté, une des plus importantes de France dans cette grande ville du Midi. Je suis devenu un assidu de la synagogue et un auxiliaire zélé du rabbin, que j'assiste dans ses oeuvres pieuses. Je suis un prosélyte enthousiaste et actif, et l'on me doit plusieurs conversions,  dont certaines ont fait grand bruit. C'est dire l'estime et la confiance dont je jouis parmi mes coreligionnaires.

Mais je suis atteint d'un cancer et n'ai plus que peu de temps à vivre. J'en  ai fait part à mes nouveaux amis, qui m'entourent de leur sollicitude et multiplient les attentions à mon égard. Mais je ne mourrai pas de mon cancer. Chacun est libre de choisir la façon dont il quittera la vie. J'ai choisi la mienne.

Il y a quelques années, je me suis converti à l'Islam. En ma qualité de visiteur des prisons, j'ai pris langue avec un groupe de djihadistes déterminés auxquels j'ai fait part de mon ardent désir de servir la cause par quelque action d'éclat. A l'extérieur de la prison, les affidés du groupe, inconnus des services de police, m'ont procuré la ceinture d'explosifs. D'un modèle de nouvelle génération, elle est ultra-puissante et reste invisible même sous des vêtements légers. Je la contemple sur le meuble de mon bureau où je l'ai installée.

Dans quelques semaines, on célébrera à la synagogue le mariage des enfants de deux familles de mes amis. Il y aura beaucoup de monde, d'autant plus que les parents des fiancés sont des notables connus dans toute la ville. On attend même un célèbre critique littéraire parisien, membre de l'Académie Goncourt, et un académicien français, connu pour ses positions sionistes. Enfin, c'est ce qu'on m'a dit.

En tant que parrain de la mariée, je serai évidemment aux premières loges de la cérémonie. Viendra le moment où les époux prononceront le "oui" fatidique. C'est alors que j'appuierai sur le déclencheur.

Je m'avise que mon histoire ferait un  très bon scénario. Je compte le soumettre à Thomas Langmann, qui se déclarera sûrement intéressé. Je suis sûr que le regretté Roger Hanin aurait été heureux d'interpréter le rôle principal (le mien). J'ai même déjà trouvé un titre : " Le Suisse Jüff " (je suis de nationalité helvétique ).


 2/ Réflexion sur un futur probable

Vu à la télé ce soir des images atroces des forfaits des fascistes israéliens en Cisjordanie. Il est probable qu'elles entraîneront des représailles. Beaucoup de nos jeunes, plutôt que  rejoindre la Syrie, préféreront sans doute s'infiltrer en Cisjordanie pour y mener des actions armées contre les forces de répression israélienne et les colons. En France même, d'autres prendront sans doute pour cibles ceux qu'ils auront identifiés comme les soutiens et les complices des sionistes.. Cela nous promet des péripéties que, pour ma part, je suivrai avec un vif intérêt. Amis palestiniens, sachez que nous sommes à vos côtés et que nous prendrons une part active à votre combat .


( Posté par : Gehrard von Krollok , avatar eugènique agréé )






Aucun commentaire: