lundi 4 juin 2018

Croisons, croisez ... 1/ : Jean-Claude Boulard

Je viens d'avoir 78 ans. Né le 9 mai 1940, le jour de l'entrée en France de l'armée allemande à Sedan, je suis, en somme, l'enfant du malheur. J'ai fait récemment la connaissance d'un ancien militaire né, quant à lui, le jour de la déclaration de guerre : l'enfant du malheur lui aussi. Nous avons fraternisé. Lui et moi faisons partie des quelque 15 % de Français de plus de 75 ans. Puisse-t-il revenir en bonne forme de cet hôpital où le déclin de ses forces l'a récemment conduit. De mon côté, j' ai survécu de huit ans à une maladie "chronique" comme on dit. A nos âges, mieux vaut ne pas trop hasarder de pronostics favorables.

C'est d'une maladie de ce genre qu'est probablement décédé, le 31 mai dernier, Jean-Claude Boulard, le maire du Mans. L'article du Monde parle "des suites d'une longue maladie" : formule consacrée.

Je n'ai pas fait personnellement la connaissance de Jean-Claude Boulard, et je le regrette bien. Mais nous nous sommes sans doute croisés dans les couloirs et les cours du noble lycée Montesquieu du Mans. Il devait être en seconde quand je faisais ma terminale. Plus tard, à Paris, où nous poursuivîmes nos étude, lui au lycée de la place du Panthéon, moi à celui de la rue Saint-Jacques, nous n'étions  pas non plus loin de l'autre. Plus tard, lui à Sciences Po, moi à l'ENS de Saint-Cloud, nous avons bien dû poser nos fesses le même jour à la même heure dans quelque ciné du Quartier Latin ou quelque théâtre parisien. J'ai réussi l'agrégation des lettres l'année qui précéda son entrée à l'ENA (promotion Turgot).

A partir de la fin de mes études, je ne suis plus retourné au Mans. Je n'ai donc pas eu l'occasion de connaître la carrière politique régionale de Jean-Claude Boulard. Je le regrette d'autant plus que j'ai découvert les qualités d'élu et d'homme -- d'homme, donc d'élu -- de >Jean-Claude Boulard, qualités sur lesquelles l'article du Monde insiste avec raison. C'est d'hommes de sa qualité que notre pâys a besoin.

Honneur à sa mémoire.